"Positivement vôtre"

20 janvier 2016

une seconde chance pour rien ....

Il est difficile d'aimer ou d'être aimée

Et c'est sans aucune arrière-pensée

Que j'avais, décidé, d'écouter mon coeur 

Ne voulant te donner que du bonheur

Et faisant fi des prédictions annoncées

En t'accordant une seconde chance

Sans aucune contrainte ni exigeance

Quelle douleur pour moi de constater

Que sur toi, je ne peux jamais compter

Et que tu es dans la complète incapacité

De tenir toutes tes promesses énoncées

Il m'est très difficile de te désaimer

Mais je dois me rendre à l'évidence

Elle n'a pas toujours raison,l'espérance

Ensemble, nous n'avons pas d'avenir,

Rien à attendre , rien à construire

Je t'ai donné tout ce que je pouvais

Avec ma gentillesse, ma naïveté

Mais, là,je n'ai plus la force de continuer.  

Quand tu dis que tu veux tout arrêter

Tes aventures  abracadabrantes,extraordinaires

Je n'arrive pas et n''arriverai jamais à m'y faire

C'était une seconde chance pour rien..

Je te laisse à d'autres amours, d'autres mains..

Pour repartir,à nouveau seule, sur le chemin

Le coeur plein de douleurs, de chagrin,

Contrariée de m'être lourdement trompée

Parce que, très fort, très fort, j'y croyais

Sans toi, la vie va continuer

Demain,quelqu'un saura vraiment m'aimer

Je veux intimement m'en persuader

 

 

 

 

Posté par jepositive à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 juin 2014

Mon dernier joujou !!!

 Recoucou,

Cela faisait des années que pour des raisons diverses, je ne conduisais que sur de petites distances..

Et puis, en Septembre 2013, ma meilleure amie a eu un p'tit souci de santé qui l'a contrainte à se laisser conduire..

C'est ainsi que gentiment et bien patiemment, elle m'a fait confiance et a été mon coach afin que je reprenne confiance en moi pour me sentir plus à l'aise au volant de ma p'tite 107.

J'ai repris l'autoroute, il y a peu, pas rassurée , je l'avoue, car cela ne m'était pas arrivé depuis les années 85/90 mais tout s'est bien passé...j'en ai même pleuré..d'épuisement, de joie ...de bonheur...à la fin de la journée.

Aujourd'hui, mes parents devenant de plus en plus fragiles et le système de santé de plus en plus éloigné, géographiquement parlant, je me suis dit également qu'il serait bien que je garde cette autonomie là si je devais les emmener en urgence ou autres...

Et puis comme mon sens de l'orientation est plus que limite...et que les nouvelles technologies me passionnent, je me suis offert un joli petit cadeau, un GPS, en suivant les conseils d'achat du fils d'une autre amie :

 

gps

Celui-ci m'aidera à ne pas me perdre...lorsque je m'éloignerai de ma belle Sologne même si je ne suis pas encore prête à  faire des milliers de kilomètres...c'est déjà mieux..et cela rassure.

Merci à vous les filles, vous vous reconnaitrez ....pour votre confiance, votre  soutien et votre amitié vraie et si précieuse à ma vie et mon coeur. Je vous aime....

Bonne journée à tous

Bisous, bisous

Posté par jepositive à 08:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Trop contente que tu t'éclates !!!

Bonjour, Bonjour,

Le temps passe et voici que reviennent les belles journées ensoleillées de cette fin de printemps..

Suis heureuse car ma meilleure amie a trouvé un petit groupe de copains et copines pour aller s'évader sportivement parlant comme elle aime à le faire , en chaussant ses rollers ou à bicyclette...et en parcourant ainsi les belles routes plates, le long de nos forêts de Sologne, qui l'aident à se ressourcer et se détendre en amicale compagnie...

dessin velo

Bon vent ma grande !!!! Profites en un maximum ...

Suis trop heureuse de te voir t'éclater...

Bon dimanche à vous amis lecteurs de ce blog.

Bisous

 

 

 

 

Posté par jepositive à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2014

v'là ma nouvelle copine !!!

Coucou,

Quelques soucis douloureux m'ont fait, sur les conseils du médecin, acheter ce qui suit...pour essayer de me soulager ...

Bouillotte

Alors, elle n'est pas belle ma nouvelle copine ?

le souci,mais ce n'en est peut être pas un... c'est qu'on s'habitue au petit confort qu'elle apporte quand cela fait mal..parce que ça coince ou que le stress est au summum....alors à utiliser sans modération....moi...j'vous le dis....

Et puis autant le prendre à la rigolade !!! non !!!

Bonne soirée les amis

Bisous, bisous

 

 

 

Posté par jepositive à 19:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

01 décembre 2013

mille merci à l'amie pour ce joli petit message qui fait chaud à mon coeur !!!

Bonjour, bonjour,

Un joli message d'amitié qui a fait chaud à mon coeur....

amitié zaza

 

Mille merci, p'tite soeur d'amitié..Tu te reconnaitras.... Gros gros bisous....je t'aime fort fort <3 <3 <3

Posté par jepositive à 11:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 novembre 2013

Epicure "Lettre à Ménécée"

Bonjour amies, amis lectrices, lecteurs,

Ces derniers temps, c'est la philosophie qui m'attire et sur les conseils de la fille de ma meilleure amie, j'ai acheté et lu :

livre lettre à ménécée

 

du philosophe Epicure :

 

Epicure

 

Biographie selon Evene ou journal des femmes :

Epicure voit le jour au sein d'une famille athénienne. Il entretient très jeune une passion pour la philosophie, qu'il partage avec son père professeur. Après son apprentissage, il quitte Samos pour Athènes, où il fait son service militaire. Dès -323, il étoffe son savoir auprès de Xénocrate, puis de Nausiphanès. Epicure fonde par la suite plusieurs écoles, dont celle du Jardin, à Athènes. Il y diffuse son savoir et ses conceptions philosophiques qui prendront le nom d'épicurisme. Il écrit beaucoup d'ouvrage mais très peu traverseront les siècles. Il laisse seulement dans son sillage la Lettre à Pythoclès, la Lettre à Hérodote et la Lettre à Ménécée.

 

Disciple de Démocrite, Epicure a prolongé sa pensée matérialiste atomiste qu'il a diffusé dans son école, 'Le jardin'. De son oeuvre, immense et très vaste, il ne reste que trois 'Lettres'. Si, aujourd'hui, être épicurien signifie jouir des plaisirs des sens sans limite c'est que la pensée d'Epicure a été largement transformée. En effet, Epicure a défendu, comme clef du bonheur, une vie austère et simple, la patience face à la douleur et l'acceptation de la mort. L'homme doit, de plus, à la différence de Socrate ou Platon, se détourner de la vie publique et combattre les mauvais désirs que sont ceux du pouvoir, de la gloire et de la richesse.

 

 

Posté par jepositive à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2013

Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant. Paulo Coehlo

Bonjour les amis,

Allez une petite phrase qui m'interpelle :

Quand on ne peut revenir en arrière,
on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d'aller de l'avant.

Biographie de l'auteur, un homme fascinant :

Paulo Coelho 

paulo coehlo

est né à Rio de Janeiro, au Brésil, en août 1947.

Sa vie est un roman intense  :  avant d’acquérir une réputation internationale et de devenir un auteur de best-sellers lu dans le monde entier, il a dû surmonter de nombreuses épreuves. A l’adolescence, entre 1966 et 1968, ses parents, croyant reconnaître dans son attitude rebelle des signes de folie, le font interner trois fois en hôpital psychiatrique où il subit des électrochocs. En raison de sa présence dans certains cercles artistiques, il est également emprisonné et soumis à des tortures physiques pour des activités subversives contre la dictature brésilienne.

Paulo Coelho rencontre ensuite la rock star Raul Seixas et rejoint le mouvement hippie, une expérience qu’il qualifie « d’amour et de paix», une période très « sex, drugs and rock n’ roll ». Ensemble, entre 1973 et 1982, les deux artistes composent environ 120 chansons, qui ont révolutionné la musique pop au Brésil – certains de leurs tubes sont encore dans les mémoires. Hérica Marmo décrit cette période de sa vie dans le livre La chanson du magicien, une trajectoire musicale de Paulo Coelho, publié en 2007. Hippie, journaliste, star du rock, acteur, dramaturge, metteur en scène et producteur de télévision … ce tourbillon d’activités est interrompu en 1982, lors d’un voyage en Europe.

À Dachau, puis quelques temps plus tard, à Amsterdam, Paulo vit une rencontre mystique avec "J", son mentor à venir, qui le convainc d’entreprendre le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle. C’est en 1986, à l’âge de 38 ans, sur le chemin de Compostelle, à travers la France et l’Espagne, que Paulo Coelho se convertit au christianisme, retrouvant ainsi la foi qui lui avait été enseignée à l’école par les Jésuites. Il décrira plus tard cette expérience dans son premier livre, Le Pèlerin de Compostelle, publié en 1987.

L’année suivante, il publie sa deuxième œuvre, L’Alchimiste, celle qui lui a permis d’accéder une renommée mondiale.

Aujourd’hui, ce roman est considéré comme un classique moderne, et admiré universellement. L’histoire – que beaucoup considèrent comme hors du temps – est destinée à enchanter et inspirer des générations de futurs lecteurs.

 

L’Alchimiste a été suivie par Brida (publié en 2010 en France), Le cadeau suprême (1991, un travail qui s’appuie sur un texte d’Henry Drummond), Les Walkyries (1992), Maktub (1994), Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et j’ai pleuré (1994), La Cinquième Montagne (1996), Lettres d’amour du Prophète (1997, basé sur l’œuvre de Khalil Gibran), Le Manuel du Guerrier de la Lumière (1997), Veronika décide de mourir (1998), Le Démon et mademoiselle Prym (2000),Onze Minutes (2003). Parmi les publications les plus récentes on compte :, Le Zahir (2005), Comme la rivière qui coule(2006), La Sorcière de Portobello (2007), La Solitude du Vainqueur (2009), Aleph (2011) tous publiés en France par Flammarion en grand format et par J’ai Lu en poche.

Paulo Coelho a reçu de nombreux prix internationaux et pour beaucoup, prestigieux. Les critiques ont salué son style poétique, réaliste et philosophique, et son langage symbolique, qui non seulement parle à l’esprit mais aussi au cœur.

Depuis 2002 il est membre de la prestigieuse Académie Brésilienne des Lettres. Paulo Coelho apparaît dans le Livre Guinness des Records pour le plus grand nombre de traductions (53) d’un seul titre (L’Alchimiste) dédicacée en une seule séance (45 minutes). Ce record a été atteint lors d’une compétition internationale de «séances de dédicaces», qui s’est tenue à la Foire du Livre de Francfort en 2003.

Derrière l’écrivain se cache un homme qui aime lire et voyager, une personne qui aime les ordinateurs, Internet, la musique, le football, qui aime se promener et pratiquer le Kyudo – une discipline qui allie la pratique du tir à l’arc à la méditation. Il commence d’ailleurs ses journées très tôt par une promenade de deux heures, puis se consacre au lancement de 24 flèches avec l’un de ses trois arcs.

Il a toujours eu un profond intérêt pour le cinéma, et travaille actuellement sur ​​son premier projet de film, intitulé La Sorcière Expérimentale. Avec son épouse, Christina Oiticica, il partage sa vie entre Rio de Janeiro et l’Europe.

Bon week-end à vous.

 

 

Posté par jepositive à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2013

28 ans après, quel bonheur de t'avoir retrouvée

La vie m'a permis, amicalement, de rencontrer bien des gens différents

Certains n'ont fait qu'un simple passage dans mon existence

Toi, belle Zaza, tu es restée dans mon coeur pour tout le temps

Et j'ai toujours été très intimement persuadée

qu'ils n'étaient que passagers, cette absence, ce silence

Jamais, jamais, je n'ai fermé ma porte à toutes ces années

Passées dans la jolie ville aux 100 000 fleurs "Angers"

Elles furent le premier pas de la longue route vers la sérénité

Et la découverte de doux sentiments qui durent pour l'éternité

28 ans après, j'en conserve de si beaux et bons souvenirs

De partage, de tendresse, de complicité,de soleil et de rires...

V'là que le destin te remet à nouveau sur mon bout de chemin

Que tu viens faire à nouveau sourire mes lendemains

Ce n'est que du plaisir, du soleil de t'avoir enfin retrouvée

ça a fait couler des larmes de bonheur qui ne voulaient pas stopper

Sois certaine que maintenant je ne lâcherai plus ta main

Et que tu resteras dans le bus de ma vie jusqu'à la fin

En compagnie de quelques rares amies par mon coeur, choisies

Quand je le donne,ainsi que ma confiance c'est avec beaucoup de fidélité

Avec toi, ça a été, c'est, ce sera toujours de l'amitié profonde, sincère, vraie

Je te dédie ces quelques modestes mots poétiquement exprimés

Et t'adresse tout un énorme bouquet d'affectueux bisous

Que les nuages du ciel déposeront sur tes jolies p'tites joues

Bonne, douce et belle journée petite soeur d'amitié

A très bientôt le plaisir de s'écrire,se parler et de se retrouver

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par jepositive à 11:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2013

A toi ma grande soeur d'amitié !!!

Je n'aime pas ces jours ou je sens que tu es malheureuse

Lorsque les aléas de la vie te font moins légère, plus sérieuse

Je n'aime pas te sentir prisonnière de tout plein d' émotions

Pas très très loin de faire sauter les plombs

A ce point minée par tes craintes et tes angoisses

Devant ce temps qui passe, qui rident nos coeurs, nos faces

Je n'aime pas quand ta peur de Madame Solitude

Quand le manque constant de Monsieur Amour

Ou encore le train train du quotidien

Te mettent le vague au corps et à l'âme

L'esprit, le coeur de plus en plus chagrin

Le silence, le calme sont pour moi une habitude

L'amitié me va beaucoup mieux que l'amour

Et c'est avec plein d'affection, de tendresse

Que j'essaie d'adoucir le plus possible ta douleur

De t'offrir mille et mille petits bonheurs

En restant à tes côtés pour t'aider à remonter

Doucement mais assurèment vers un p'tit bout de sérénité

Patiemment, affectueusement sans jamais t'abandonner

Pour de plus joyeux et doux lendemains...

Aie confiance, chère grande soeur d'amitié

Mets ta main dans la mienne, jamais je ne la lâcherai

Et bientôt tu te sentiras le coeur plus heureux

Je te le promets...

 

 

 

 

 

Posté par jepositive à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2013

les piliers s'effritent.... et cela me fait peur...

Bonjour, bonjour,

Ces derniers temps, j avoue que je suis fortement préoccupée...

En effet, chaque visite chez mes parents m' angoisse ...parce que je vois mon papa décliner doucement, dans sa marche, dans ses paroles, dans ses travaux au jardin et dans sa motivation pour avancer...

Que faire, que dire sans le blesser parce qu il est à cran...à constater que ses forces physiques l abandonnent...et qu 'il lui faut de plus en plus de temps pour arriver à la réalisation de ses projets...

Se taire parce que de toute façon, il n en fait qu à sa tête...

C' est difficile de se dire qu il est sans doute heureux comme cela et qu 'il faut le laisser vaquer, selon son rythme à ses occupations...même  si son coeur fragile, de plus en plus fatigué, peut lâcher à tout moment...

C'est difficile aussi de voir tout ce que ma maman peut supporter...encaisser...avec tant d 'amour...

Il faut se préparer sans doute ...à le voir partir ce soir, demain, après demain....qui sait....

Cela me fait peur....de constater que ces piliers jusqu 'à présent solides.....s 'effritent...comme cela me fait peur de les perdre...parce que le mot famille n ' aura plus de sens pour moi...

Comment me protéger, comment aussi trouver assez de force en moi pour continuer à les accompagner, au mieux, comme je le fais toujours, même si physiquement, je suis un peu plus fragile depuis un moment...

Je cherche... 

Et je ne désespère pas d ' y arriver...

Bonne soirée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par jepositive à 20:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]